Dos Manos Peru
Destinations
Skype Online
Une route gratuite dénommée skype

info.dosmanos
 Page d’accueil > L'information utile de Pérou > Pérou Histoire

Pérou Histoire

Pérou Histoire

HISTOIRE

Les premiers habitants du Pérou furent des chasseurs-cueilleurs nomades qui vivaient dans des grottes le long de la côte. Le plus ancien lieu d'habitation trouvé, la grotte de Pikimachay, remonte à 12 000 ans av. J.-C. En 4000 ans av. J.-C., on cultivait déjà le coton, les fèves, la courge et le piment. Ensuite, des cultures plus avancées comme celle dite de Chavín ont apporté au pays le tissage, l'agriculture et la religion. Le peuple de Chavín a disparu mystérieusement vers l'an 300 ap. J.-C., mais au cours des siècles, d'autres cultures – notamment celles de Salinar, Nazca, Paracas Necropolis et Wari (Huari) – ont acquis une grande importance locale. Au début du XV e siècle, l'empire inca avait une emprise sur un territoire qui s'étendait de l'Équateur au Chili.

De 1526 à 1528, le conquistador espagnol Francisco Pizarro explora les régions côtières du Pérou. Attiré par les trésors de l'empire inca, il retourna en Espagne pour recueillir l'argent et recruter les hommes nécessaires à la réalisation d'une seconde expédition. De retour au Pérou, il marcha sur Cajamarca, dans le nord du pays. Il captura l'empereur inca Atahualpa, exigea une rançon pour sa libération et l'exécuta en 1533. Plus tard, en 1535, Pizarro fonda la ville de Lima. Il fut assassiné six ans plus tard. La rébellion du dernier chef inca, Manco Inca, connut un dénouement tragique avec la décapitation de ce dernier en 1572.

Au cours des 200 années de paix relative qui suivirent, Lima devint le centre politique, social et commercial des nations andines. Cependant, l'exploitation des indigènes par les dirigeants coloniaux donna lieu à un soulèvement mené en 1780 par le prétendu Inca Tupac Amaru II. La révolte fut de courte durée et la plupart de ses meneurs furent arrêtés et exécutés. Le Pérou demeura loyal à l'Espagne jusqu'en 1824, année de sa libération par le Vénézuélien Simón Bolívar et l'Argentin José de San Martín. Le Pérou gagna une courte guerre contre l'Espagne en 1866, mais le pays connut plus tard une humiliante défaite aux mains du Chili. En effet, la guerre du Pacifique (1879 à 1883) entraîna la perte de lucratifs champs de nitrate dans le nord du désert de l'Atacama. Le Pérou fit également la guerre à l'Équateur en 1941, en raison d'un différent au sujet des frontières. Le traité de Rio de Janeiro, scellé en 1942, accorda au Pérou la région située au nord du Río Marañón, mais la décision fut violemment contestée par l'Équateur.

En 1965, les manœuvres des guérilleros de l'Armée de libération nationale, inspirée de la révolution cubaine, ne connurent aucun succès. Cependant, une série de grèves nationales, de même qu'un violent soulèvement mené par le mouvement maoïste du Sentier lumineux (Sendero Luminoso) entraînèrent une grande instabilité politique dans les années 1980. Un deuxième groupe de guérilla – le Mouvement révolutionnaire Tupac Amaru (MRTA) – gagna beaucoup de pouvoir durant la même période. Enfin, la victoire d'Alberto Fujimori (surnommé par erreur « El Chino », à cause de son origine japonaise) aux élections présidentielles de 1990 aux dépens du romancier péruvien Mario Vargas Llosa, ainsi que la capture en 1992 des leaders du MRTA et du Sentier lumineux, permirent au peuple de vivre une période d'espoir et de paix.

Le chômage et la pauvreté demeurent les principaux obstacles à la stabilité intérieure, malgré la croissance rapide de l'économie péruvienne. Fujimori fut réélu en avril 1995, l'emportant contre l'ancien secrétaire générale de l'ONU Javier Perez de Cuellar. Il signa un traité avec l'Équateur en 1998, afin de résoudre dans la paix le différent frontalier qui opposait les deux pays depuis 57 ans. Du coup, il ouvrit la voie à l'accroissement de l'investissement étranger dans les deux pays. En novembre 1999, le Pérou et le Chili mirent fin de même à un long conflit territorial concernant la province d'Arica, qui revêtait une grande importance sur le plan du commerce.

Le monde s'est tourné avec intérêt vers le Pérou à l'occasion des élections d'avril 2000, quand Alejandro Toledo, indigène des Andes issu d'une famille pauvre devenu économiste à la Banque mondiale, mena la vie dure au président deux fois élu Alberto Fujimori. Une semaine avant que le peuple se rende aux urnes pour la seconde fois, Toledo écrivit au Conseil électoral national pour attirer son attention sur la corruption électorale. L'Organisation des États américains (OEA) répondit à l'appel de Toledo en annonçant que le Bureau national des élections aurait besoin de plus de temps pour corriger les « lacunes » du système de scrutin. Toledo demanda à ses partisans d'écrire « Non à la fraude » sur leur bulletin de vote et finit par se retirer de la course.

Fujimori remporta ces élections controversées et manifestement frauduleuses. Il démissionna toutefois de son poste au mois de novembre et s'enfuit au Japon quand des accusations de corruption et de violation des droits de l'homme furent déposées contre son conseiller en renseignement Vladimiro Montesinos. Alejandro Toledo est aujourd'hui le président du Pérou.

Peru News

Arequipa Sets Record for the World´s Largest Rocoto Relleno

(28 November, 2016)

Arequipa, Peru, recently set a new record for the world´s largest rocoto relleno, also known as...

Millions of Tourists to Flock to Peru in 2017

(28 November, 2016)

Peru´s Ministry of Foreign Trade and Tourism expects millions of tourists to flock to Peru...

The peruvian Mango Grows in popularity

(28 November, 2016)

The Peruvian mango is growing in popularity, especially in the Chinese market. In fact, mango...

Weather Information
Click for Cuzco, Peru Forecast
Share This
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Share:
Follow us on: